Le guide du Façonnage

Le guide du Façonnage

Le façonnage est la partie finale qui va donner au produit son aspect définitif. Pour cela le support va passer par une ou plusieurs étapes : la reliure, le pliage, l’assemblage, le piquage, le massicotage, l’encollage, le rainage… La liste est longue et les machines nombreuses (visiter notre parc machine façonnage).

ASSEMBLAGE
Consiste, à l’aide d’une assembleuse, à réunir différents imprimés, de même format, dans le bon ordre.

DÉCOUPE
A l’aide d’une forme représentant une silhouette quelconque et dont les contours sont des lames, nous pouvons réaliser une multitude de modèles (chemises à rabats, sous verres, stickers autocollants, etc.).

ENCOLLAGE
Avec une colle spéciale, l’encollage se pratique sur la tranche d’un bloc de papier. Cela assure un maintien des feuilles entre elles tout en pouvant être détachées au fur et à mesure.

GAUFRAGE
Technique permettant d’obtenir des motifs en relief sur du papier.

MASSICOTAGE
C’est en général l’étape finale, car c’est ici que le produit obtiendra sa forme définitive. Le massicot va couper le papier et retirer tous les débords inutiles (voir contraintes prépresses).

MICRO-PERFORATION
La micro-perforation permet d’effectuer une multitude de trous, rapprochés les uns des autres, dont leur diamètre peut aller de 0,05 à 3 mm. Nous pouvons alors réaliser une partie détachable sur une feuille, un peu comme un timbre.

NUMÉROTATION
Cela consiste à imprimer un numéro, de 1 à 7 chiffres, sur chacune des feuilles du document (billets de tombola, tickets d’entrée, factures, etc.).

PELLICULAGE
Cela consiste à appliquer un film plastique sur une surface de papier, ce qui a pour avantage d’augmenter la durée de vie du produit, mais également à lui donner un aspect qualitatif. Par exemple, les couvertures de livres sont pelliculées.

PERFORATION
En imprimerie, cela consiste à faire des trous, de différents diamètre, sur le support. Les trous permettant d’insérer les feuilles dans un classeur ont été fait par perforation. Attention à ne pas confondre avec la micro-perforation.

PIQUAGE
En d’autres termes, la piqueuse va “agrafer” le produit. Cela permet de relier une brochure ou de fixer les feuilles d’un carnet.

PLASTIFICATION
Plastification par encapsulage de vos documents A3 (29,7 x 42 cm). Un collage à chaud, sur votre document, d’une pochette plastique de 250 microns d’épaisseur afin de protéger, rigidifier et prolonger la longévité de vos présentations les plus précieuses ou soumises à manipulation courante. Nous vous proposons l’impression + plastification A3 à partir de 1 exemplaire.

RAINAGE
Technique permettant d’appliquer une rainure sur un papier, d’au moins 170 gr, afin de faciliter son pliage sans le casser ou le marquer au niveau du pli.

RELIURE
Afin de pouvoir feuilleter un ouvrage sans en éparpiller les feuilles il faut les lier entre elles. Il existe plusieurs types de reliures :
Le dos carré collé avec encollage du bloc de feuilles imprimées, sur lequel sera maintenu la couverture recouvrante.
La reliure mécanique, plus connu sous de nom de reliure spirale, dont le papier sera perforé afin d’y insérer une reliure plastique ou métallique.

VERNIS
Cela permet de donner une grande brillance et une plus grande durabilité à son support.
Le vernis plein recouvre la totalité de la surface du papier.
Le vernis sélectif s’applique sur certains éléments, mettant ainsi en valeur les détails du document.